Urbi&Orbi

Urbi & Orbi

Création autour du chant diphonique


Pierrick Lefranc
: Guitare, compositions.
Tserendavaa Dashdorj, Tsogtgerel Tserendavaa, Johanni Curtet: Chant diphonique
Sophie Bernado : Basson, Chant
Jean Baptiste Henry : Bandoneon
Joachim Florent : Contrebasse
Xavier Dessandre Navarre : Percussions

Longue pièce composée sous forme de volets, Urbi & Orbi se situe au carrefour de la musique savante, traditionnelle orale et de l'improvisation. La tradition musicale mongole joue sur les timbres, sculpte les sons, dévoile la richesse de chaque note... à partir de cette conception de la musique, cette composition transporte l'auditeur au cœur de textures sonores inédites. Des musiciens de cultures différentes se rencontrent à travers les timbres des chants diphoniques et un instrumentarium original (basson, contrebasse, bandonéon, guitare, percussions). Le terrain de jeu est teinté de jazz, d'espaces libres et de tradition mongole. La musique éclate de sonorités, de textures, de vibrations métalliques, gutturales ou boisées, évoquant la nature et le monde aquatique, un espace universel partagé par tous.

Production
Compagnie Hic&Nunc en collaboration avec Routes Nomades
Coproduction
L’espal, scène conventionnée du Mans, avec le soutien de La Fonderie et de La Région Pays de La Loire

www.urbietorbicreation.com

Genèse du projet

D’ici à la Mongolie, il n’y a que la distance d’un désir pour Pierrick Lefranc, jeune compositeur manceau à l’origine de cette création autour du chant diphonique. Le projet germe en lui il y a quelques années, à l’occasion d’une improvisation avec un musicien adepte de cet art vocal si particulier. Ce « mélange de puissance et d’introspection », qui jaillit du fond du corps, le fascine. Il entame alors une recherche qui le mène à Johanni Curtet, diphoneur, formé auprès de plusieurs maîtres en Mongolie, et rencontre, grâce à lui, deux grands chanteurs de l’Altaï mongol : Tserendavaa et son fils Tsogtgerel. Il réunit autour d’eux plusieurs musiciens, aguerris au jazz et aux musiques du monde, avec lesquels il collabore déjà, notamment au sein de son trio Samarkand ou de son Quartet Hic&Nunc. Elaboré en résidence à L’espal et à la Fonderie au Mans, le concert repose sur une composition écrite, tout en faisant la part belle à l’improvisation, comme « un terrain de jeu pour explorer les possibilités et les spécificités de chaque instrument ». L’expérience est des plus passionnantes, pour les artistes comme pour le public.

Biographies

Pierrick Lefranc est un jeune compositeur et musicien de Jazz qui se plait à provoquer des associations artistiques originales qui nourrissent sa créativité. A un moment clef de sa carrière de musicien, il multiplie les rencontres avec des musiciens venant d’horizons différents, et des projets à qui le public réserve un accueil toujours plus chaleureux. Il a eu l’occasion de se produire avec Matthieu Donarier, Joachim Florent, Gildas Boclé, etc.